Edito du directeur .

Édito 

Retrouvez également l'interview de François Bernier par E.Collobert de l'Actu de l'Université de Strasbourg ici : http://www.lactu.unistra.fr/index.php?id=27845#c127320

« Les enseignants, nos relais pour transmettre une science vivante »

de François Bernier, directeur de la Maison pour la science en Alsace :

Depuis 2012, la Maison pour la science en Alsace s'occupe de développement professionnel des enseignants, de la maternelle au collège. Elle fait partie d'un réseau national, créé à l'initiative de la Fondation La Main à la Pâte, et bénéficie du soutien du Rectorat de l'Académie de Strasbourg et de l'Université de Strasbourg. Les formations associent des formateurs de l'éducation nationale avec des chercheurs et enseignants-chercheurs et en amènent les enseignants dans les lieux où la science se pratique au quotidien, c'est-à-dire dans des laboratoires ou des entreprises. 

Les formations offertes par la MSA veulent répondre à trois grands défis sociétaux.

Premièrement, nous vivons dans un monde qui change rapidement. Les connaissances et les métiers évoluent donc constamment. La formation tout au long de la vie devient donc primordiale.

Deuxièmement, nous vivons dans un monde scientifique : la science et la technologie ont pris une place prépondérante dans notre société. Plusieurs défis et révolutions scientifiques constituent des sujets d'actualité : changement climatique, développement durable, manipulation des génomes, pour n'en citer que quelques-uns. Afin que tous les citoyens puissent comprendre les enjeux et prendre position, il est donc important qu'ils possèdent un minimum de culture scientifique.

Finalement, nous vivons dans un monde dans lequel l'information est surabondante mais pas toujours fiable. L'importance de l'esprit scientifique/esprit critique réside donc non seulement dans la capacité à comprendre le monde scientifique mais aussi dans l'opportunité qu'offre cette pensée méthodique à distinguer le vrai du faux. 

L'objectif ultime est donc de faire en sorte que les enfants, futurs citoyens, soient capables d'aborder tous les problèmes "comme des scientifiques" et deviennent ainsi des citoyens avertis et engagés.